Hartmut Fähndrich


Prix spécial de traduction 2016

Hartmut Fähndrich

Né en 1944 à Tübingen, Hartmut Fähndrich a enseigné l’arabe et l’histoire de la civilisation islamique à l’École polytechnique fédérale de Zurich de 1978 à 2014. Dans le cadre de ses fonctions académiques, il effectue de nombreux séjours en Allemagne, en France et en Italie en tant que professeur suppléant ou invité. De 1984 à 2010, il était responsable de la collection de littérature arabe des Éditions Lenos.

Ses nombreuses traductions de l’arabe vers l’allemand (Sonallah Ibrahim, Naguib Mahfouz, Ibrahim al-Koni et bien d’autres) ont été récompensées par des prix prestigieux. Il a notamment reçu le Hieronymus-Ring de l’Union des écrivains allemands en 1995 et le Prix de la traduction de la Ligue Arabe en 2004. En 2011, il signe la traduction de deux romans parus chez Unionsverlag, Das junge Kairo de Naguib Mahfouz et Hinter dem Paradies de Mansura Eseddin. Cette même année, il traduit également une sélection d’articles de presse de l’écrivain Alaa al-Aswany, réunis sous le titre Im Land Ägypten : Am Vorabend der Revolution aux Éditions S. Fischer.