Arno Camenisch


Prix fédéraux de littérature 2012

Arno Camenisch

 

est né en 1978 à Tavanasa dans le canton des Grisons. Il écrit en allemand et en romanche (Sursilvan). Il a étudié à l’Institut littéraire suisse à Bienne, ville où il vit. Son premier roman «Sez Ner»paraît en 2009 aux éditions Urs Engeler ; il sera suivi de «Hinter dem Bahnhof» [Derrière la gare, éd. d’en bas] en 2010 et d’«Ustrinkata» en 2012. Arno Camenisch a déjà obtenu plusieurs distinctions, entre autres le Prix Schiller de la Banque cantonale zurichoise et le Prix de littérature de Berne (en 2010 et 2011). Il est traduit en 18 langues.

 

«Ustrinkata»

Soleure, Engeler-Verlag 2012

ISBN 978-3-033-03028-2

 

La narrateur entremêle dans une composition virtuose les voix qui emplissent l’« Helvezia ». On passe une dernière soirée à boire ensemble avant la fermeture définitive du café du village. On se raconte des anecdotes, on s’envoie des piques, on évoque les dangers de la nature, on se plaint du monde moderne, on disserte sur la vie et la mort, on rit et on devient sentimental. La fermeture du café symbolise-t-elle aussi la fin d’un monde rural? L’ouvrage clôt la trilogie grisonne d’Arno Camenisch, traversée d’une veine littéraire toujours surprenante née de la rencontre entre l’allemand et le romanche. 

 

Lecture par l'auteur

Arno Camenisch lit un extrait de son ouvrage primé « Ustrinkata ».

Distinctions

2010 : Prix de littérature de Berne pour «Sez Ner», Romanisch und Deutsch, Bâle, Urs Engeler Editor, 2009.

2010 : Prix Schiller de la Banque cantonale zurichoise pour «Sez Ner», Romanisch und Deutsch, Bâle, Urs Engeler Editor, 2009.

2010 : Prix de la littérature romanche Premi Terem Bel.

2011 : Prix de littérature de Berne pour «Hinter dem Bahnhof», Bâle, Urs Engeler Editor, 2010.

2012 : Prix fédéral de littérature pour «Ustrinkata», Soleure, Engeler-Verlag, 2012.