Frédéric Wandelère


Prix fédéraux de littérature 2012

Frédéric Wandelère

 

Né en 1949, il vit et travaille à Fribourg. Essayiste et éditeur, on peut dire de lui que c’est un homme de lettres tout en retenue. Il a publié des travaux sur la musique, Hugo Wolf notamment, et a traduit en français des textes de lieder de Schumann, Wolf, Mahler et Schubert. Il a publié son recueil de poèmes «Leçons de simplicité» en 1988, et ce titre pourrait parfaitement illustrer le programme poétique de la plupart de ses recueils. Son goût pour le lied et la voix l'a conduit à vouloir réhabiliter la plus célèbre cantatrice du XXe siècle, Bianca Castafiore, héroïne des aventures de Tintin.

 

«La Compagnie capricieuse»

Genève, La Dogana, 2012

ISBN 9782940055715

La première qualité de ces brefs poèmes est leur légèreté aérienne, la seconde, la précision du trait, et la troisième, la musicalité. Sauterelles et libellules, poissons, crabes et octopus surpris dans leurs ballets sous-marins, voisins, voisines et passants, et puis, têtus, les morts : tous, discrets et éphémères, les voici effleurés avec une minutieuse science poétique et avec une gravité étonnée, cocasse parfois, par un poète en quête de ces éclats ténus qui peuvent sauver une journée.

 

Lecture par l'auteur

Frédéric Wandelère lit un extrait de son ouvrage primé « La compagnie capricieuse ».

Distinction 

2012 : Prix fédéral de littérature pour «La Compagnie capricieuse», Genève, La Dogana.