Hanna Johansen


Prix suisses de littérature 2015

Hanna Johansen

 

Née en 1939 à Brême, Hanna Johansen étudie la littérature allemande, la philologie antique et la pédagogie à Marburg et à Göttingen. Après des séjours à Ithaca, à New York et à Genève, elle s’établit en 1972 à Kilchberg près de Zurich. Elle commence par écrire des livres pour enfants et traduit des auteurs américains contemporains, avant s’adresser également à un public adulte à partir 1977. Elle est membre correspondante de la Deutsche Akademie für Sprache und Dichtung.

 

« Hanna Johansen Der Herbst, in dem ich Klavier spielen lernte »

Zurich, Dörlemann 2014

ISBN 978-3-03820-011-6

 

A l’automne de sa vie, l’auteure de ce journal intime réapprend à jouer du piano et observe ce qui lui arrive. Nous vivons avec elle une aventure au sens propre du mot : l’irruption de l’inattendu. Déclenchée par la motricité subtile des doigts, la motricité subtile de la pensée et de la mémoire se met en mouvement et l’auteure revisite sa vie. Son langage unit habilement réflexion aigüe au plaisir enfantin de la découverte et éveille notre propre plaisir à réapprendre à apprendre.

Distinctions

1986 Prix Marie Luise Kaschnitz 

1990 Prix suisse de littérture enfance et jeunesse 

2003 Prix littéraire de Soleure 

2008 Prix d’art de la ville de Zurich