Jury

Jury fédéral de la littérature, 2015.

Jury

Editorial du président

 

A partir de 2012, la Confédération décerne également des distinctions et des prix de littérature. Mais parler de littérature au singulier, est-ce encore de mise ? Poèmes, polars, essais, pièces radiophoniques, autobiographies, récits, etc., se retrouvent côte à côte. Et en quatre langues encore. Le jury, formé de spécialistes de sensibilité et de langue maternelle différentes, se risque à cet exercice de vue d’ensemble, ose confronter les uns aux autres des ouvrages qu’il n’est guère possible de comparer. Les œuvres primées ne sont pas seulement au-dessus du lot, il faut encore qu’elles méritent d’être lues hors de l’univers où elles ont vu le jour. Car en Suisse, les frontières intérieures sont presque plus difficiles à franchir que celles qui séparent une région de Suisse et le pays voisin parlant la même langue.

Ce serait trahir la diversité que de désigner arbitrairement, quasi sur un coup de dé, un vainqueur parmi les quelque 250 œuvres présentées au concours fédéral de littérature. Au terme d’intenses discussions, menées en trois langues, le jury a dressé une liste de sept œuvres qui dans leur ensemble donnent l’image d’une littérature suisse contemporaine vivante, bigarrée et n’ayant pas froid aux yeux.