Michel Layaz


Prix suisses de littérature 2017

Michel Layaz

Michel Layaz, né à Fribourg en 1963, vit à Lausanne. Il publie Quartier Terre en 1993, un premier roman ramené d’un voyage de six mois autour de la Méditerranée. C’est avec Les larmes de ma mère, paru en 2003, qu’il obtient une plus large reconnaissance, en Suisse comme en France. Suivent, entre autres, La joyeuse complainte de l’idiot, Deux sœurs et Le Tapis de course. Ses textes ont été traduits en plusieurs langues, dont l’italien et l’allemand.

 

« Louis Soutter, probablement »

Genève, Editions Zoé, 2016

ISBN 978-2-88927-342-3

 

Dans ce livre de la maturité, l'auteur propose un portrait complexe et fraternel de Louis Soutter. En restituant, avec un grand scrupule documentaire, la vie de cet artiste excessif, Michel Layaz retrouve un motif insistant de son œuvre : la résistance puissante de l'élan vital sous l'étouffoir conformiste. Une œuvre forte naît à l'occasion de cette rencontre, où l'art sûr du romancier enchante la précision factuelle de l'enquête et construit le tombeau, nécessaire et impeccable, de Louis Soutter.